allbirthdaycanadianacommemorativegiftholidayslunarmoins_de_50MONEY BACKGUARANTEE100%REMBOURSEMENT GARANTI100%newbornpopsportssubssubssubssubssubssubssubssubssubssubstraditionalunder_50wedding
À l'achat d'au moins 100 $ de produits, obtenez l'expédition gratuite par voie terrestre

En vol avec les Snowbirds : Passer des cadets de l’Air à l’emblématique équipe de démonstration aérienne du Canada

Du cercle polaire arctique au centre du Mexique, les ambassadeurs aériens du Canada captivent l’Amérique du Nord depuis maintenant 50 ans. Plus de 150 millions de spectateurs ont assisté en personne aux performances des Snowbirds, qui ont offert plus de 2 700 démonstrations aériennes officielles dans 380 villes et villages. Et c’est sans parler des centaines de défilés aériens qui ont émerveillé les foules dans le cadre de grands événements extérieurs : de la fête du Canada sur la colline du Parlement aux Jeux olympiques en passant par la Coupe Grey.

Vous avez eu la chance d’assister à leurs acrobaties à couper le souffle? Vous n’êtes donc pas sans savoir que les Snowbirds sont connus dans le monde entier pour la grâce et la précision de leurs spectacles palpitants. Mais savez-vous comment les membres des Forces canadiennes deviennent pilotes des Snowbirds? Nous avons demandé au Snowbird 1 et chef d’équipe, le major Jean-François Dupont, comment il a rejoint les rangs de l’emblématique escouade aérienne du Canada.

Durant sa jeunesse à Québec, le major Dupont caressait déjà le rêve de devenir pilote. Il obtient son brevet de pilote de planeur alors qu’il est membre des cadets de l’Air, pour ensuite s’enrôler sur-le-champ dans les Forces canadiennes. À sa sortie du Collège militaire royal du Canada, il entreprend une formation de pilote et obtient ses ailes de pilote militaire à bord du CT-155 Hawk. Il est ensuite nommé instructeur de vol à bord du CT-156 Harvard II à la 2e École de pilotage des Forces canadiennes. Dès lors, il vise une place parmi les Snowbirds.

« Puisque j’étais instructeur, je voyais les Snowbirds voler tous les jours. Petit à petit, plusieurs de mes amis ont percé les rangs de l’équipe, alors je me suis dit que ce serait un très beau tournant à prendre dans ma jeune carrière », raconte le major Dupont.

Et il n’a pas été déçu! Après avoir été sélectionné comme Snowbird 2, qui occupe la position d’ailier droit intérieur, il a passé trois saisons entières dans le 431e Escadron de démonstration aérienne — nom officiel de l’équipe — de 2010 à 2012.

Décidant de suivre une formation de pilote d’hélicoptère, le major Dupont intègre ensuite le 442e Escadron de transport et de sauvetage et est posté à Comox, en Colombie-Britannique. Il y effectue plusieurs opérations de sauvetage en mer et aussi sur terre, dans un environnement aussi beau que truffé d’obstacles. Il quittera la Colombie-Britannique après quatre ans pour retourner au sein des Snowbirds, où il est présentement Snowbird 1 et chef d’équipe.

« C’est un immense honneur que de représenter les Forces canadiennes et de mener cette formidable équipe de pilotes et de techniciens. Ce que j’aime le plus dans ce travail, c’est de pouvoir rencontrer les Canadiennes et les Canadiens en plus d’être une source d’inspiration pour les jeunes. »

Puisque la célébration de leur 50e saison se profile à l’horizon, les Snowbirds auront un programme chargé auquel le major Dupont est fier de participer.

« C’est exaltant de pouvoir fêter notre 50e anniversaire avec les Canadiens d’un bout à l’autre du pays. »

La Monnaie royale canadienne est honorée de saluer toute l’escadrille des Snowbirds avec un magnifique pièce qui rendent hommage à cette saison d’exception. Sur la pièce ci-dessous, on peut voir, gravée dans l’argent fin, leur plus célèbre formation à neuf appareils : le Grand losange.

  • SHARE :

Le mythe et l’exploit : Pourquoi l’Avro Arrow continue-t-il de fasciner les Canadiens?

Le mythe et l’exploit : Pourquoi l’Avro Arrow continue-t-il de fasciner les Canadiens?

Cinquante ans après le premier vol motorisé de l’histoire du Canada, le « petit pays avec un grand potentiel » construit un intercepteur supersonique qui vole plus haut et plus vite que tout autre avion de l’époque. À ce jour, l’Avro Canada CF-105 Arrow (l’Arrow) demeure un symbole inspirant de l’ingéniosité et du savoir-faire qui caractérisent le pays.

L’inauguration d’un emblème : le Bluenose, il y a 100 ans

L’inauguration d’un emblème : le Bluenose, il y a 100 ans

Imaginez la frénésie entourant la mise à l’eau du Bluenose fraîchement construit! Il y a 100 ans, plus précisément le 26 mars 1921, on inaugurait officiellement ce navire à Lunenburg (Nouvelle-Écosse) devant une foule en liesse.

Un héritage empreint de courage : L’histoire des loyalistes noirs au Canada

Un héritage empreint de courage : L’histoire des loyalistes noirs au Canada

L’histoire des Noirs, c’est l’histoire du Canada. Et l’un de ses grands jalons remonte à 200 ans, sur les berges de Port Roseway, en Nouvelle-Écosse.